top of page

VDI : un statut qui a mauvaise presse ?!

Avez- vous déjà entendu parler de VDI ? Ces 3 lettres que l'on voit de plus en plus souvent sur la toile sans trop savoir ce qu'elles signifient, jusqu'au jour où on tombe dans ses filets!

J'y suis tombée alors je vais tout vous expliquer



VDI signifie Vendeur à Domicile Indépendant. Ce n'est rien de plus qu'un statut entrepreneurial. Il permet de monter son entreprise en quelques clics, en rejoignant une société de vente de services ou de produits.

La déclaration de ce statut est gratuit. Vous allez simplement payer l'adhésion à la société que vous avez choisi. Cette dernière ensuite s'occupe de tout (enfin en général) : envoi de commandes, service après ventes, gestion de votre administratif (déclaration Urssaf et versement salaire).

C'est un statut d'entreprise qui a très peu de charges donc très avantageux à faire en parallèle d'un métier principal pour arrondir ses fins de mois, ou voire pour entamer une reconversion professionnelle. Car si vous choisissez bien votre société, vous pouvez gagner gros, ...très gros !

Si vous êtes fonctionnaire attention, vous devez demander l'accord de votre hiérarchie pour le cumul d'activités (autant vous dire que certains chefs ne sont pas très cools à ce sujet)


A BOIRE et A MANGER !

Mon premier conseil va être de prendre le temps de vous renseigner sur la société, ses pratiques et ses valeurs.

Avec l'épisode COVID, le secteur de la VDI a connu un essor incroyable, car tout le monde voulait travailler de chez soi et gagner plein d'argent "sans rien faire".

Déjà, éliminez toutes les personnes ou les sociétés qui vous font croire au "job facile". C'est ce que j'appelle "vendre du rêve" ou aussi "marchand de tapis"...

Il y en a tellement, un peu partout, et c'est tellement alléchant !

Mais, souvenez vous .... C'est UNE ENTREPRISE que vous montez, pas une caisse enregistreuse Playmobil ! Et oui il va falloir bosser un petit peu quand même avant de vous faire un beau salaire!

Résultat : la VDI a mauvaise presse, car les marchands de tapis suscitent des vocations ratées, des déceptions, des abandons, des personnes qui perdent totalement confiance en eux, et le dit "parrain", "marraine", "sponsor" qui était censé livrer la vérité à ses poulains, les former pour les emmener au sommet, disparait soudainement dans l'abîme des "je me fais du fric donc pas le temps de te voir chouiner"



PAS TOUS POURRIS !

Oui heureusement, toutes les sociétés et tous les sponsors ne sont pas comme ça.

Le choix de cette personne avec qui vous allez signer est super MEGA important!

Prenez le temps de discuter avec cette personne, et cochez les critères suivants :

  • est-ce que cette personne prend le temps de vous répondre?

  • donne-t-elle un max de détails quand vous lui posez des questions?

  • faites une petite visio et voyez si le feeling passe bien

  • avez vous les mêmes valeurs ?

  • demandez lui de vous montrer les outils et les formations auxquels vous aurez le droit en signant avec elle

  • y-a-t-il des objectifs de vente? de réunion? d'achat?

  • existe-t-il un programme de fidélité intéressant pour les clients?

  • quelle est la fourchette de prix des produits ou services que vous allez vendre?


Chacun de ces points est important pour faire votre choix de société et de sponsor. N'en négligez aucun ou vous pourriez le regretter!


MON EXPERIENCE

Cela fait désormais 7 ans que je fais de la VDI.


J'ai tout d'abord commencé avec Younique,

une société américaine de maquillage qui met des paillettes dans tes yeux. Gros show à l'américaine quand tu es en séminaire, ils envoient du lourd... mais il faut tout payer! jusqu'à l'eau que tu dois prendre au foodtruck ! (j'espère qu'ils se sont améliorés depuis mais cette anecdote m'est restée à travers la gorge asséchée).

Tu dois faire la queue pendant des heures pour prendre une photo avec les PDG qui ont des gardes du corps... Tu dois toujours être tirée à 4 épingles sinon tu te sens moche et ridicule... Tu dois acheter des produits pour réaliser ton chiffre d'affaires si tu as le malheur d'avoir été un peu moins bon, sinon tu es radiée... Tu te dém***** pour te former... Tu te prends des coups de pression de ta sponsor si tu ne fais pas ton chiffre... Tu es obligée de quémander à tes clientes "acheter moi des produits pour que je fasse mon statut, j'y suis presque"... Tu es vite limitée avec les ruptures et les prix qui ne cessent d'augmenter...

Bref, j'ai fini par mettre tout mon stock sur Vinted (tout fini sur ce site car la marque ne cesse de changer leurs packagings pour augmenter les prix, du coup ce que tu as investi est vite obsolète) et il me reste encore quelques mascaras si vous voulez ... :)

Quand on est chez Younique, en général on est extrêmement fan et addict des produits. Et moi la première, j'adorais leur makeup. Je n'étais par contre pas fan des soins personnalisés car j'ai une peau très sensible et j'ai fait une intolérance. Et moi il est hors de question de vendre des produits qui n'ont pas eu un bon résultat sur moi. Je ne fais pas partie de celles qui vendraient leur mère pour gagner de l'argent (ma p'tite maman je l'aime trop).

J'ai eu peur de quitter cette société car j'étais statut vert (enfin, j'ai réussi à le faire qu'une seule fois en quémandant...), j'avais quelques clientes fan de mascaras (ceux qui me restent sur les bras) et je me disais "le fond de teint va me manquer" (bon il n'existe plus aujourd'hui donc l'affaire est réglée) !

Mais trop de choses contre mes valeurs, il fallait stopper le carnage et la ruine "beaucoup trop de stocks pour si peu de ventes"




J'ai alors rejoins la société Jolimoi

J'ai suivi bon nombre de copines quittant Younique

Au départ tu te sens un peu perdue parce qu'il y a plein de marques, donc tu dis "euh je vais faire comment pour apprendre tous les produits? " "je conseille quoi à qui au juste"...

Mais assez rapidement tu comprends que tout est différent. Jolimoi a su réinventer la VDI (qu'on appelle aussi le MLM) en créant la première société de social selling.


C'est un truc de malade !

Société française... les fondatrices sont des amies et viennent elles-mêmes faire des photos avec toi.... tu as des formations pour absolument tout (marques, thématiques beauté, vente, algorithme, parrainage, ...)... la bienveillance et l'honnêteté tu en manges tous les jours (Dieu merci, enfin!) ... tu peux dire quand tu n'aimes pas certains produits donc tu n'es pas obligée de tout vendre... tu as un sentiment de LIBERTE dans ta communication, dans tes choix... tu n'as aucun objectif imposé (à la place tu paies une licence annuelle de 29,90€ pour protéger nos outils et nos formations)... tu n'as pas de kit de démarrage, tu paies une adhésion de 49€ et on te la rembourse pour que tu puisses choisir les produits que tu veux pour débuter... ta rémunération est évolutive, tu n'as pas de palier, donc + tu vends + tu gagnes! .... tu as toujours un produit de remplacement si un produit tombe en rupture... tu as des produits petits prix et pourtant clean beauty... tu as des outils technologiques de ouf (tes clientes passent un quizz beauté et ça leur calcule automatiquement des matchs, les produits les plus compatibles avec elles) ... bref, je pourrai encore continuer la liste mais je suis tombée en amour pour cette société que je trouve enfin JUSTE, PROPRE et HONNETE.

Et le gros avantage, c'est que tu proposes des marques connues, donc les gens te font confiance de suite, sans se dire "elle sort d'où encore cette marque?".

Certains détracteurs Jolimoi diront "oui mais du coup tu peux retrouver les produits ailleurs"... alors oui il y a plusieurs marques vendues en pharmacie, dans des instituts ou chez Sephora, et c'est ce qui fait la force de ce concept ! Ta communauté les connaît!

N'aies pas peur d'avoir de la concurrence. Pourquoi dans une même rue tu as souvent 3 opticiens? Parce que la différence c'est TOI qui la fera, par ton honnêteté, ton expertise et ton accompagnement. Et même si une cliente te fait un jour une infidélité, ce n'est pas grave, si tu fais toujours bien ton travail comme je pourrai te l'apprendre, elle reviendra toujours.


ça fait 4 ans que je suis chez Jolimoi, j'ai 298 clientes et je viens de quitter mon post de cadre supérieur en grande distribution pour vivre de l'activité!




Ah oui j'ai aussi tenté Elora,

en parallèle de Jolimoi.


Je vous explique. Je commençais à ne plus supporter mon travail de cadre. Les valeurs d'entreprise et la pression, je n'en pouvais plus. Quand j'ai découvert Jolimoi, j'ai senti assez rapidement que mon avenir était dans cette société. C'était moi et la reconnaissance que me donnent chaque jour mes clientes me fait vibrer au plus profond de moi.

J'ai alors attaqué une formation de conseillère en image pour préparer mon avenir.

Une fois le diplôme en poche, je me suis dit "autant ajouter de la vente de vêtements à mon panel car ça ira très bien avec mon nouveau métier".


Seulement outch...Elora c'est un peu la VDI à l'ancienne!

J'aurais pu leur faire profiter de tout mon réseau de clientes mais pas de bol chez Elora, les clientes doivent faire des réunions à domicile chez elles pour que ça vaille le coup. Le site internet est mal organisé donc mes potentielles clientes éloignées ont vite capitulé... Tu ne peux pas sponsoriser une personne qui est loin de chez toi car tu dois l'accompagner à des réunions... tu dois acheter des habits de présentation qui te restent sur les bras si tu ne fais pas ton chiffre (plus de 400€ toujours dans mes placards )... si tu as le malheur de tutoyer le SAV ton mail arrive chez le PDG et tu te fais gronder... les produits sont ultra chers ... bref, le seul truc bien c'était ma marraine qui était au top mais ça ne suffit pas pour moi... j'ai vite arrêter le carnage!


ET POUR LA PETITE HISTOIRE DE FIN...

je suis obligée de clôturer ce premier article par l'expérience que j'ai vécu la semaine dernière.

En ce moment, vous voyez partout des crèmes ou des compléments alimentaires au collagène, promettant la jeunesse éternelle.

Chez Jolimoi, nous avons référencé 2 marques de collagènes en prise interne : DLAB et D+.


J'avais une grosse demande au niveau de ma clientèle, mais je ne maîtrisais pas assez mon sujet pour bien les conseiller. J'ai donc alors profiter des nombreuses formations que nous avons à disposition sur le sujet. Pour simplifier tout ce que j'ai appris et résumer l'essentiel, voici une petite vidéo que je vous invite à visionner : https://youtu.be/v2OMf2O194g?si=h5ioeZew_6g1Vj1B


Un matin, comme de par hasard, Facebook me met en avant un article "top 5 des collagènes". Je me rends compte assez vite que c'est une publicité déguisée d'une fameuse société de VDI. Et là, une grosse mascarade en commentaires. Toutes les personnes en VDI concurrentes y vont de leur propre "faux" témoignage : "ah moi je prends un collagène trop super!" , "ah non c'est le mien le + mieux" ....

Ok, je me moque mais c'est tellement ridicule ! Et, là je vois des personnes qui tombent dans le panneau des ces commentaires malhonnêtes.


Je me suis alors lancée une mission : faire un tableau comparatif de tous les collagènes cités dans ces commentaires et des tops ventes que je trouve sur google.


Beaucoup de marques de VDI n'exposent pas toutes les informations nécessaires au choix du collagène sur leur site, profitant d'une désinformation du client. Mais, heureusement, SuperCindy est là pour rétablir l'ordre :)

Et là...oh surprise quand je me rends compte que la plupart des VDI ne savent pas le poids moléculaire de leur collagène. Certains répondent complètement à côté de la plaque, d'autres avouent ne pas savoir et toujours pas de réponse de leur société à ce jour (cases vides dans mon tableau)


Donc malheureusement, ça dessert encore une fois l'image de cette superbe activité qu'est la VDI.


APPROCHEZ LES BONNES PERSONNES,

OSEZ,

ANALYSEZ

et vous pourrez KIFFER !

Comments


bottom of page